Görlitz : vers le titre de patrimoine mondial

Plus de 4.000 monuments classés et un panorama authentique témoignent des richesses architecturales du passé européen. A la fin du Moyen Age et au début des temps modernes, la ville de Görlitz connaît une période florissante grâce à sa situation géographique. Elle se situe sur la VIA REGIA, importante route commerciale européenne et aujourd’hui Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe. Les maisons-halles, construites à cette époque, sont le reflet du système commercial de Europe centrale. En 2014, le jury désigné par la conférence des ministres de l'Instruction publique et de la Culture (« Kultusministerkonferenz ») pour évaluer les sites potentiels du patrimoine mondial allemand a également attesté du potentiel de Görlitz.


Les recherches actuelles de la ville de Görlitz visent à déchiffrer l’architecture des maisons-halles, développées sur plusieurs siècles du gothique à la Renaissance. Ces constructions imprègnent et reflètent les exigences fonctionnelles et représentatives du commerce et des marchands. Dans le cadre de ces recherches, la ville de Görlitz reconstitue des chroniques détaillées des propriétaires de 60 maisons. Parallèlement, elle approfondit ses recherches sur les maisons et l’architecture.


Une exposition dans la maison-halle au numéro 9 de la rue Brüderstraße donne actuellement un aperçu de ces maisons. Outre des installations photographiques, vous pourrez y admirer une maquette de la maison-halle abritant l’exposition, réalisée par impression 3D en coupes transversales ainsi qu’un film d’animation produit spécialement retraçant l’histoire de ces maisons depuis leur création historique au XIIIème siècle le long de la VIA REGIA à Görlitz, ville commerciale en devenir.

 

Görlitz et la VIA REGIA

 

La VIA REGIA, littéralement "Route Royale", est considérée comme l'une des routes commerciales les plus importantes de l’Europe Médiévale : elle est mentionnée pour la première fois en 1252. Elle représente alors une artère essentielle pour la Haute-Lusace. Des découvertes archéologiques allant de l’âge du bronze à mille ans de christianisme, retrouvées dans différentes parties d'Europe, témoignent de l’importance de la circulation par la Haute-Lusace.


La VIA REGIA, traversant la Haute-Lusace, reliait l’Europe de l’Ouest aux pays de l’Est. Les commerçants et les charretiers ont contribué au développement des villes en transportant leurs marchandises, mais aussi des valeurs et des idées. Les villes s’établissent en se protégeant par les reliefs et les cours d’eau et des infrastructures se développent : des églises et monastères, des auberges, des ateliers de charrons, des forges et entrepôts ont été construits. 


Grâce à sa situation géographique, Görlitz devient un centre influent du commerce et des sciences après avoir été une petite colonie slave appelée „villa gorelic“. L’économie régionale a beaucoup profité de la création en 1346 de « l’Alliance des Six Villes de Haute-Lusace » entre les villes de Bautzen, Löbau, Kamenz, Zittau, Lauban et Görlitz. Les recherches en cours sur les maisons-halles de Görlitz ouvrent des perspectives de recherches sur des maisons-halles, construites sur les modèles görlitziens le long de la VIA REGIA en Europe de l’Est – en particulier en Pologne dans le courant du XVIème siècle – donnant une dimension internationale à sa reconnaissance au patrimoine mondial, poursuivie par la ville de Görlitz. 

La VIA REGIA est protégée par le label « Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe » depuis son inscription en 2005. Elle relie désormais Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, via la France, l'Allemagne et la Pologne à Kiev en Ukraine à une distance de 4.500 kilomètres. D’autres sites importants de la VIA REGIA sont Francfort-sur-le-Main, Erfurt, Leipzig, Bautzen, Breslau
et Cracovie.

Photo: Ulrich Schwarz
Photo: Ulrich Schwarz
Photo: Rainer Michel